Pourquoi je suis non-inscrit

Cette semaine (du lundi 10 au jeudi 13 juillet) sera intégralement consacrée à la loi d’habilitation qui va permettre au gouvernement de prendre des ordonnances sur différents points de notre droit du travail. J’écrirai prochainement un billet pour faire savoir mon sentiment sur cette « loi travail bis » (spoiler : je vais voter contre). Mais aujourd’hui, je souhaite vous parler de mon positionnement au sein de l’Assemblée nationale.

Il y a sept groupes parlementaires pour le moment. Le plus gros, et de loin, est le groupe LREM (314 députés). Il y a ensuite Les Républicains (100 députés), le MoDem (47 députés), les « Constructifs » (35 députés), la Nouvelle Gauche (31 députés), la France Insoumise (17 députés) et les communistes (16 députés). Rappelons que pour constituer un groupe, il faut réunir a minima 15 élus. Ceux qui ne siègent pas au sein d’un groupe font partie des non-inscrits (il y en a 17 actuellement).

Qu’est-ce que ça apporte exactement, un groupe parlementaire ? Beaucoup de choses. Des sous en premier lieu, permettant d’engager du personnel pour l’ensemble du groupe (en plus des assistants parlementaires des députés). Mais surtout une capacité à influer sur les débats, en ayant la possibilité d’avoir des intervenants lors de chaque séance. Par exemple, un non-inscrit ne pourra poser une question orale au gouvernement qu’une fois tous les deux mois.

Mais alors, dans quel groupe puis-je m’inscrire ? Écartons rapidement les groupes de gauche. Le libéralisme n’est pas spécifiquement de droite, mais ces trois groupes de gauche sont très clairement dans des postures anti-libérales. Il est également inenvisageable de siéger au sein d’un des deux groupes de la majorité (LREM et MoDem), je reste trop sceptique sur ce gouvernement. La position des « Constructifs » est assez ridicule, quant aux Républicains ils sont bien trop conservateurs pour moi. Il semblerait que je ne puisse pas trouver ma place au sein d’un groupe existant. Quant à en construire un, impossible pour le moment, les libéraux sont trop peu nombreux. Que ce serait beau, un groupe parlementaire libéral ! Peut-être pour la prochaine fois ?

Je siège donc en tant que non-inscrit. Parmi les autres non-inscrits, on trouve les huit députés du FN, Nicolas Dupont-Aignan, Jacques Bompard, Jean Lassalle, les trois nationalistes corses et trois divers gauche. Drôle de compagnie, mais cette position me garantit une liberté de parole complète.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s