Discours de Macron à Versailles : attention au faux libéralisme

Les représentants du peuple, les députés et les sénateurs, étaient donc réunis aujourd’hui à Versailles pour écouter le discours du Président Macron. Il s’agit sans aucun doute du premier grand moment (après l’installation de la nouvelle assemblée, sur laquelle je reviendrai une prochaine fois) de cette nouvelle législature. C’était intéressant à voir, et bien que toutes les hypothèses aient été envisagées avant même le discours par les commentateurs politiques, nous avons tout de même entendu des choses intéressantes.

Ai-je hésité à y aller ? Sincèrement, non. Quand on vous invite à un moment potentiellement historique, vous ne réfléchissez pas, vous y allez. Pour autant, on ne pouvait qu’être agacé par cette convocation des représentants du peuple, alors que la situation ne semblait pas l’exiger.

Déjà, ça coûte cher. Il est difficile d’avoir une estimation exacte, mais les chiffres avancés par les différents journaux oscillent entre 250000 et 600000€. C’est beaucoup, alors que nous savons que nous avons à faire des économies partout où cela est possible.

Ensuite, le boycottage du Premier ministre est parfaitement désagréable. Surtout que nous entendrons son propre discours de politique générale demain ! Pour autant, je n’ai donc pas boycotté ce moment intéressant de notre vie politique. Les Insoumis et d’autres députés peuvent trouver là un quart d’heure médiatique à leur mesure, pour ma part ce n’est pas comme cela que j’entends faire entendre ma voix de représentant du peuple français.

Je ne vais pas commenter l’ensemble du discours, qui était long (une heure et demie) et dense. De très nombreux articles seront écrits dessus, on peut même imaginer qu’il soit analysé ultérieurement dans des textes universitaires. Sur la forme, disons seulement que je n’ai pas apprécié le long sermon indigeste du début, ainsi que les différents élans lyriques, parfaitement convenus et donc ridicules. Mais la forme ne m’intéresse que peu, ce qui compte c’est le fond.

Il y a eu plusieurs annonces, mais pour la plupart il s’est agi seulement de confirmer la mise en route de la réforme. Je ne vais pas parler du Code du travail, ni de l’état d’urgence, ces sujets méritent des posts spécifiques. Je ne vais également pas commenter ici les annonces institutionnelles, plusieurs billets y seront consacrés plus tard.

Ce qui m’a le plus frappé, c’est le mélange incroyable qu’il arrive à réaliser au niveau idéologique. Au niveau du discours, il met bien en avant certains principes libéraux, comme au début de sa campagne présidentielle (on peut d’ailleurs penser que c’est en partie cette caractéristique qui lui a permis de se différencier des autres politiques), mais ces principes sont contredits régulièrement par ses propositions concrètes. L’émancipation des citoyens par exemple. De très belles paroles, mais cela coince au niveau de l’application. Dans son programme, nous aurons l’occasion d’y revenir, il n’y a rien de profondément libéral, il s’agit toujours d’encadrer les citoyens, de les contrôler de différentes manières. Et depuis son élection, il a montré une pratique du pouvoir parfaitement gaulliste, et donc anti-libérale.

Un exemple de ce qu’un président libéral ne dirait pas : mettre en avant l’amour de la patrie dès la deuxième minute de son discours. Et surtout rappeler ce concept fumeux de France indivisible, idée gaulliste fondamentale. Les racines de notre président ne sont pas libérales, ses solutions ne le seront pas, mais grâce à la mise en avant d’un faux libéralisme, à la fin de son mandat on accusera le libéralisme des échecs de ce quinquennat.

Un mauvais point pour certains de mes collègues Marcheurs, qui ont applaudi à trois moments le discours alors que c’est interdit par le règlement du Congrès (article 23).

One thought on “Discours de Macron à Versailles : attention au faux libéralisme”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s